Le Site en ski

Ensemble de constructions en béton dispersées sur une surface importante, généralement une forêt ou encore un hameau. On le nomme également “type Bois Carré” du nom d’un petit hameau prés d’YVRENCH dans la Somme où le premier site de ce genre y fut repéré par l’aviation Alliée le 28 octobre 1943.

Le terme ”site en ski” provient de l’observation aérienne qui mis en valeur ces constructions courbées en leur extrémité comme un ski couché sur le côté.

On retrouve aussi dans la littérature historique les termes ”sites lourds” ou encore ”sites de la première génération” étant l’un des premiers dispositifs construits.

96 sites de ce type furent édifiés de l’été 1943 au mois de décembre de la même année de la frontière Belge au Cotentin.

Voici les constructions pouvant encore être visibles sur les sites car très souvent les abris ont été détruits par les bombardements ou les villageois après guerre.

  • plateforme de déchargement. Car les V1 devaient être acheminés par camions jusqu’au site. Cette dalle de béton avait généralement la dimensions de 25 à 30 m de long pour 15 à 20m de large.
  • Bâtiment de stockage d’attente. 30m de long pour 4.50m de large. Utilisation pour le stockage des chariots de manutention.
  • 3 abri coudés en forme de ski de 82m de long sur 4.30m de large pouvant abriter chacun 7 V1 sur leur chariot.
  • Bâtiment de montage préliminaire. 20m de long sur 8m de large (avec variantes de dimensions). Pour ”déconditionner” le V1 de son berceau de transport et effectuer quelques vérifications sur le bon fonctionnement des organes internes.
  • Bâtiment de stockage du Dampferzeuger (appareil générateur de la vapeur produite par les réactifs permettant le lancement du V1). Contient également un compresseur pour l’air comprimé et un groupe électrogène. Donc trois salles pour une construction de 14m sur 8m.
  • Abris de stockage des réactifs chimiques pour le lancement. Abri semi-enterré de 7.50m par 6m avec deux salles distinctes.
  • L’abri citerne. Permettant de disposer sur site d’une réserve d’eau pour le rinçage des abords de la rampe et des Dampferzeuger dans leur bâtiment abri.
  • Le bâtiment amagnétique ”Richthaus” en forme d’arche pour le réglage du V1 avant son lancement
  • l’abri de stockage pour les détonateurs de la charge explosive. Petites constructions semi-enterrée au nombre de deux.
  • Le bunker de tir
  • La rampe de lancement constituée de deux murs pare-éclats protégeant la catapulte
  • Deux ou trois abris casernements sont disposés sur le périmètre du site