Paris, cible du V2

Paris cible du V2
Article historique

8 septembre 1944, Paris cible du V2

Maisons-Alfort, 8 septembre 1944 à 11h05 ” une explosion épouvantable …” selon des témoins !
Le premier missile balistique de l’histoire vient de frapper le sol français.

L’impact se situe dans le carrefour formé par la rue des Ormes et la rue des Sapins . L’explosion a eu lieu face aux habitations  25 rue des Ormes et 35 rue des Sapins. De nombreux immeubles sont soufflés par la déflagration causant la mort et blessant  de nombreux civils. Le bilan s’élèvera à 6 morts dont un bébé, 36 blessés dont 17 grièvement qui devront être hospitalisés.


(plan de la ville de Maisons Alfort datant de 1940 avec le point de chute de l’A4V2)

(plan contemporain datant de 1997)

(au premier plan, le point d’impact de la fusée A4V2 – Droits Réservés, Association AMAH)

(42 rue des sapins – Droits Réservés, Association AMAH)

(Droits Réservés, Association AMAH)

(44 rue des sapins – Droits Réservés, Association AMAH)

Etude comparative

(n° 35 rue des Sapins – Droits Réservés, Association AMAH)

Observer la présence du soupirail derrière le muret
(Collection André Bobet)

****


(n°42 et n° 44 rue des Sapins -Droits Réservés, Association AMAH)


(Collection André Bobet)

****

(Immeuble n°21 rue des Ormes – Droits Réservés, Association AMAH)

(Collection André BOBET)

****

Autre lieu, autre rappel
Le 4 octobre 1944, la  II./ 836 Artillerie Abteilung ( 2ème Batterie du 836ème Bataillon d’Artillerie) tire six fusées A4V2 sur  la ville de Paris. L’une de ces fusées tomba sur la commune de Deuil au Nord de la capitale.

Pour la mémoire des victimes

Remerciements :

  • Marcelle Aubert du musée de Maisons-Alfort pour les photos d’époque qui lui ont été offertes par les descendants des Maisonnais sinistrés. Documents extrait de son livre ” Maisons-Alfort – Le 8 septembre 1944, explosion du premier V2 opérationnel, début de l’ère spatiale”.
  • Michel Lambert, secrétaire général de l’AMAH (Association Maisons Alfort mille Ans d’Histoire) pour avoir donné son autorisation de reproduction avec la mention AMAH.
  • André Bobet et Volker Pelz, membre d’International V2 Research group, pour les photos actuelles